Archives par mot-clé : 1900

1900

1900

Lorsque les Américains ont pris (massivement) le volant (à la fin du XIXème siècle), ils devaient acheter de l’essence – s’ils possédaient une voiture à essence, plutôt qu’un modèle à vapeur ou électrique. Les entrepreneurs et les inventeurs ont alors ont dû mettre au point des technologies et des systèmes afin de fournir de l’essence aux consommateurs avant qu’il y ait une pléthore de stations-service.

Source : Musée national d’histoire américaine, www.si.edu

TOKHEIM (USA, Fort Wayne, Indiana)

Mobile gasoline tank and pump, Tokheim Oil Tank and Pump Company, ca 1900-1910. TR*326808.
Mobile gasoline tank and pump, Tokheim Oil Tank and Pump Company.
La société « Tokheim Oil Tank and Pump », de Fort Wayne, Indiana, a produit cette pompe à essence (type char Romain) au début des années 1900. Ce réservoir mobile reflète le fait qu’avant que les stations-service ne soient répandue, de nombreuses quincailleries vendaient de l’essence aux automobilistes. Cette pompe remplaça l’ancien système d’achat d’essence en bidon dans certains magasins.

Source : Musée national d’histoire américaine, www.si.edu

Les pompes à restriction, 1900-1915 (curb pumps)

Les pompes à restriction, 1900-1915

American 101 restauré
American 101

Pendant la première décennie du 20ième siècle, un nouveau type de consommateur est né : l’automobiliste.

Des voitures peu dispendieuses, telle la Ford modèle « T », comble le rêve des gens de posséder une voiture.

Le besoin de fournir une façon rapide et propre de transférer l’essence en vrac jusqu’aux réservoirs des automobiles devient à ce moment un enjeu crucial. La pompe à essence vint rapidement répondre à ce besoin et la pompe à restriction fut le premier principe à faire son apparition.

Ce type de pompe, le premier inventé, fut créé afin de pouvoir offrir un service de proximité. Bientôt ce phénomène se répand sur toutes les grandes rues du pays (Canada). Il devint commun de voir une pompe à essence voisine du magasin général, du bureau de poste ou même d’une borne fontaine.

La quantité de pompe à essence se multiplia à la grandeur (Canada) du pays proportionnellement à la demande sans précédent pour l’automobile.